Cathy, Professeure de Yoga intégral

Svadisthana ou le chakra sacré

Lové dans le bas ventre, au niveau des gonades, Svadisthana ou chakra sacré nous permet de rentrer en contact avec les liquides de notre corps : la circulation, l’élimination urinaire, la sexualité et la reproduction. Symboliquement, ces liquides sont l’expression de nos émotions, et comme la lune agissant sur les marées, elle influence les « eaux » de notre corps à travers ce chakra.

Svadisthana est le berceau de la vie, intimement lié à nos organes reproducteurs, il signifie « lieu de douceur » en sanskrit, comme la douceur dans laquelle née la vie bercée par le mouvement de l’eau, ainsi que la douceur de tous les plaisirs de la vie…

Le solide (du premier chakra) se transforme en liquide et nous passons de l’inertie au mouvement. A la rencontre de l’autre, nous bougeons, nous nous ouvrons, nous grandissons et changeons. C’est pour cela que nous reconnaissons l’influence de ce chakra dans nos rapports à l’entourage proche, celui qui compte pour nous, comme nos parents, nos amoureux.ses ou nos amis.

Siège de notre inconscient, toutes nos expériences et impressions de notre vie, depuis le début de notre existence dans le ventre de notre mère, y sont stockés tout comme le karma (pour ceux à qui ça parle). Toutes ces expériences devront être digérées et assimilées pour passer de l’inconscient au conscient et libérer l’être qui s’éveille en conscience.

Développé entre 7 et 14 ans au contact des parents, selon leur faculté à transmettre la chaleur, le contact physique, l’écoute et l’expression des émotions, ce chakra sera plus ou moins harmonieux. C’est au moment de la puberté, lorsque les énergies sexuelles s’épanouissent que l’adolescent peut éventuellement refouler cet aspect, bloquant ainsi l’énergie sexuelle et créatrice du chakra sacré.

Svadisthana nous permet d’exprimer nos désirs, et libère notre créativité à nous adapter aux changement de la vie. Lorsqu’il est bien équilibré, il nous apporte la combativité, la confiance et la motivation pour faire face aux aléas de la vie, mais aussi le positivisme, l’amour de soi et la bienveillance envers soi et les autres.

C’est à partir de ce chakra que commence la kundalini, un puissant canal énergétique, reliant intimement le premier et le second chakra pour étendre son éveil spirituel jusqu’au chakra couronne. Commence alors la circulation des deux canaux énergétiques principaux, Ida et Pingala, le Yin et le Yang, qui circulent autour de chaque chakra en forme de 8 et font tourner les roues énergétiques dans une danse plus ou moins harmonieuse.

Pour savoir si votre chakra sacré est trop fermé, observez sans jugement si vous manquez de libido. Avez-vous tendance à ne pas exprimer vos émotions ? A être trop rigide ? Dans le contrôle ? Ne pas lâcher-prise ?

Pour savoir si votre chakra sacré est trop ouvert, observez plutôt si vous avez tendance à la jalousie ? A la dépendance affective ? Êtes-vous maussade ou avez-vous des sautes d’humeur ? Êtes-vous dépassé par trop d’émotions ? Avez-vous des addictions ?

Afin de pousser plus loin votre connaissance de Svadisthana, je vous propose un petit
récapitulatif de son influence sur notre corps. Ceci vous donnera quelques pistes de réflexion afin de vous situer et éventuellement de commencer à réajuster cette roue d’énergie car Svadisthana occupe un rôle essentiel dans l’éveil de conscience et le chemin vers les chakras suivants.

LES ÉQUIVALENCES DU CHAKRA SACRE

Couleur : Orange.

Élément : Eau.

Fonction sensorielle : Goût.

Principe fondamental : Reproduction créatrice de l’essence.

Organes physiques : Le bassin, les organes génitaux, les reins, la vessie, tout ce qui est liquide, comme le sang, la lymphe, le suc gastrique, le sperme.

Glande endocrine : La gonade – l’ovaire et le testicule.

Fonctionnement harmonieux : Facilité à s’adapter à la vie et à ses mouvances, ouverture aux autres, accueil de la notion de couple et de la sensualité, harmonie avec la vie qui ne cesse de créer avec enthousiasme et étonnement, expression spontanée des émotions et des actions créatrices.

Fonctionnement dysharmonieux : Les énergies sexuelles sont refoulées ou au contraire uniquement basées sur la prise de plaisir immédiat et sans attache, une tendance aux addictions, une froideur émotionnelle ou au contraire une dépendance affective, un manque de joie de vivre et d’expression.

En posant notre conscience sur nos expériences traumatiques nous permettons de faire la paix avec notre histoire personnelle et de désamorcer nos émotions douloureuses. Ce travail alchimique est essentiel pour laisser s’épanouir l’éveil de l’énergie spirituelle dans tous les chakras suivants.

Bonne exploration de votre chakra sacré !

A bientôt !

Cathy