Cathy, Professeure de Yoga intégral

C’est quoi ta fréquence ?

Pourquoi attirons-nous des gens qui nous ressemblent ou qui sont au contraire totalement notre opposé ? Pourquoi sommes-nous confrontés à la répétition de certaines situations douloureuses ? Pourquoi dit-on que l’autre est notre miroir ? Pourquoi certaines remarques nous font terriblement souffrir et que certaines autres passent totalement inaperçues ? 

Est-ce que cela a à voir avec cet adage qui dit « qui s’assemblent, se ressemblent » ?

En énergétique, tout est vibration. Nous émettons une vibration qui est un peu comme notre mélodie personnelle. Cette mélodie qui est propre à chacun de nous, est conditionnée par la succession de nos expériences de vie, notre enfance, notre éducation, notre culture…mais aussi nos peurs et nos blessures. Cette mélodie traduit nos croyances, nos pensées et nos actions en vibration. C’est notre signature énergétique.

Nous émettons donc une signature énergétique, une fréquence mesurable en hertz, qui nous fait entrer en résonnance avec des récepteurs de cette même fréquence. Exactement comme l’on ferait sur un poste de radio en bougeant le bouton jusqu’à capter la fréquence recherchée.

Bien sûr nous n’avons pas toujours conscience de cela. C’est pour cette raison que bien souvent l’on se demande pourquoi nous sommes amenés à revivre toujours les mêmes situations, ou les mêmes relations toxiques. Jusqu’au jour où, lassé de ce constat l’on se met à chercher des solutions et commence alors le « travail » sur soi.

Ainsi dès que l’on se pose du côté de cette notion d’émetteur et de récepteur, on peut en comprendre l’effet miroir et se mettre à œuvrer pour modifier notre mélodie, notre fréquence, notre vibration. Et ça c’est magnifique !

J’aime imaginer ma vibration comme une mélodie où chaque note serait une croyance. C’est tout simplement en changeant mes croyances que je modifie ma mélodie. Facile 😉

Comme tout est juste dans l’univers, les situations compliquées que l’on rencontre sont donc des cadeaux (si, si ) pour nous montrer où se situe la discorde dans notre mélodie, afin de nous permettre d’explorer et de corriger cette note dissonante en nous. C’est donc pour cette raison qu’il est important de sortir du schéma victime-bourreau car il n’y a ni victime, ni bourreau dans ce jeu là. Nous ne vivons, en fait, que la projection de ce que nous avons en nous. Oh la la je vois déjà toutes les remarques que vous vous faites. Oui c’est difficile à admettre, j’en conviens. 

L’idée de l’effet miroir est avant tout de sortir du jugement de soi et des autres. Accepter les difficultés en se posant la question de ce qui est présent dans sa propre signature énergétique qui amène à soi ces expériences douloureuses. Et surtout comprendre que nous sommes tous confrontés à cela ! 

Je le dis et le redis, jouer harmonieusement de notre mélodie personnelle est l’œuvre d’une vie. Le premier pas est celui de l’observation. Le deuxième est celui de l’acceptation. Le troisième est celui du pardon.

S’offre à nous, toute une palette de questions qui nous aident à cheminer dans notre conscient et notre inconscient afin de retrouver la paix avec chacun de ces aspects dissonants. 

Ce sera sûrement un des point que nous aurons la joie d’aborder lors de mes prochaines retraites en 2023. Si cela vibre en vous, inscrivez-vous à ma newsletter pour recevoir toutes les informations.

Vous aimez cet article et vous aimeriez en savoir plus ? Téléchargez le Petit Précis de la pensée positive, c’est un cadeau rien que pour vous !